Quels moyens pour financer une formation en coaching en France ?

coaching en France

Même si certaines astuces permettent de financer une formation en coaching en France, le système français pour subventionner une formation est particulièrement complexe. On peut bénéficier de plusieurs moyens pour couvrir les frais de formation en France. Voici quelques exemples d’aides financières pour devenir coach de vie, coach scolaire ou coach professionnel.

Financer une formation en coaching en France avec le CPF

Les personnes qui souhaitent suivre une formation relative au coaching professionnel certifié inscrit au RNCP Niveau 1 peuvent être éligibles au financement CPF. Mais au fait, que signifie exactement le financement CPF ou Compte Personnel de Formation ? Explication.

Le CPF a remplacé depuis le 2 janvier 2015 le Droit Individuel à la Formation (DIF). Ce dispositif s’adresse aux salariés du privé, aux personnes sans emploi et aux jeunes sortant du système scolaire obligatoire et à la recherche d’emploi. Le principe de ce dispositif consiste à prendre en charge une formation en coaching en France. Grâce au financement CPF, le bénéficiaire est capable de cumuler 24 h de formation par an. La couverture CPF est valable jusqu’à un total de 150 h de cours.

À la différence de l’ancien dispositif (DIF), ceux qui ont recours au financement CPF n’ont plus besoin de demander l’autorisation de l’employeur pour pouvoir profiter de leurs crédits de formation. Cette demande d’autorisation n’est pas nécessaire lorsque la formation se déroule en dehors du temps de travail. Notons que le CPF est valable pour les stages diplômants ou certifiants.

Les autres formes de financement de formation en coaching

Il existe plusieurs méthodes pour subventionner une formation. Le financement CPF d’après linkup-coaching.com/, peut bénéficier d’une aide pécuniaire en fonction du statut du demandeur. L’organisme Pôle Emploi a pour mission d’aider en priorité les demandeurs d’emploi. Les personnes qui ne sont pas indemnisées par Pôle emploi peuvent se faire aider par le Conseil Régional. L’Agefiph se charge de financer des enseignements de travailleurs handicapés. Les salariés peuvent également prendre congé pour être rémunérés et suivre une formation. Ce dispositif s’intitule Congé Individuel de Formation (CIF).

Les frais de formations financés par les aides de l’État

Même si généralement les frais pédagogiques de la formation sont pris en charge par l’État, il se peut que dans certaines conditions le stagiaire doit participer financièrement aux frais éducatifs. Le coût d’inscription varie en fonction de plusieurs facteurs. Le financement des frais de scolarisation dépend entre autres des financeurs ou du statut du demandeur à la date de formation.